MTL NewTech espère que leurs ‘Demo Nights’ aideront les entrepreneurs et chercheurs à travailler ensemble’

mtl newtech

Dans les locaux de District 3 Innovation Center eut lieu la seconde édition 2017 de la Demo Night de MTL NewTech la semaine dernière. Alors qu’à peu près une centaine de personnes étaient attendues pour l’évènement, pas loin du double se sont pointées afin de prêter l’oreille aux présentations des 5 startups sélectionnées pour l’occasion.

« Nous faisons équipe avec l’institut d’entreprenariat Banque Nationale, Ivado et le Centre d’entreprenariat de Poly-UdeM pour faire quelque chose de différent, annonce Ilias Benjelloun, directeur créatif chez MTL NewTech. Parfois, les entrepreneurs le sont dans leur ADN, mais ont de mauvaises idées et parfois, il y a les chercheurs qui n’ont pas la fibre entrepreneuriale, ils veulent rester au labo. Même si on leur offre du vin, ils ne viennent pas ! ».

C’est cette réalisation qui leur a donné l’idée de ponctuer leurs prochaines soirées de 3 chercheurs qui viendront vulgariser leurs travaux. En ce sens, la prochaine édition explorera le monde de l’intelligence artificielle.

Jevin Maltais, vice-président du développement de produit et cofondateur, et Edouard Tse, du marketing, ont présenté Aerial, une startup qui utilise les ondes émises par les signaux WiFi afin de détecter les mouvements. « En bougeant au travers des ondes émises par le WiFi, on altère les signaux et on peut ensuite les interpréter [avec l’aide d’une intelligence artificielle] », explique Jevin Maltais. Ils espèrent ainsi proposer une alternative à la sécurisation des propriétés.

Catherine Constantinides, directrice du marketing, et Jay Filiatrault, du service à la clientèle et aux opérations, ont introduit Keatext qui propose d’analyser le service à la clientèle de compagnies avec l’aide d’une intelligence artificielle. « L’idée ici, c’est qu’il y a 80% du retour d’information des clients dans le marché qui est non structuré, affirme Catherine Constantinides. Pour qu’une compagnie ait du succès, il faut qu’elle soit capable de déchiffrer cette information ».

mtl newtech

CallSpot veut faciliter la mise en relation des entrepreneurs avec des personnes ressources. « Imagine que l’on puisse bâtir une communauté où les gens peuvent partager leurs connaissances ? », exprime Mourad Hmimou, fondateur de CallSpot. Pour ce faire, il est possible d’utiliser son réseau professionnel à bon escient en proposant des disponibilités pour un appel – payant ou gratuit, à la discrétion de l’utilisateur – soit en cherchant des spécialistes à partir de l’application.

Adam Adelman, CEO de Mighty Cast, était de la partie pour présenter la nouvelle version de leur bracelet intelligent : The Nex Band. « Le problème que l’on voit avec la technologie portable en ce moment […] c’est qu’on voit le taux de rétention à 2 ou 3 mois et qu’elle a tendance à avoir une fonction unique, avance Adam Adelman. On voulait plutôt trouver cette killer app ».

Après plusieurs recherches, du test bêta, des groupes de discussion, ils en sont venus à la conclusion que cette killer app n’existait pas, puisque chacun avait sa propre idée – changeante – de ce qu’elle devait être. « [The Nex Band] a les mêmes fonctions que les autres bracelets intelligents, mais on a ces 5 mods que l’on peut programmer à notre guise, poursuit Adam Adelman. Ça perturbe l’industrie de la technologie portable ! ». Ils ont d’ailleurs annoncé un partenariat avec Niantic Labs pour faire leur marque en réalité augmentée (AR) et virtuelle (VR).

newtech

Clémentine de Pradel a quant à elle présenté Lex Start, dont elle est la CEO et associée, qui propose « l’implantation et l’utilisation de la technologie dans le domaine juridique », explique-t-elle. « Mon associé, Gilles [de Saint-Exupéry] s’est rendu compte que les entrepreneurs venaient lui parler seulement lorsqu’ils avaient des problèmes, mais jamais au moment de démarrer leur entreprise », ce qui leur a donné l’idée de proposer des frais fixe et même des forfaits au prix pré déterminé aux nouveaux entrepreneurs.

Puis, le groupe Les Pitonneux, en partenariat avec Percolab, en était à la conclusion de leur programme de 12 semaines. « Ce soir est une soirée très spéciale, car c’est aussi la graduation de [la cohorte] de nos amis Les Pitonneux, un groupe d’apprentissage [du code], un incubateur de talent ! », révèle Ilias Benjelloun de MTL New Tech. Les finissants ont eu quelques minutes afin de révéler les conclusions de leur dur labeur.