La première édition de #WWMTL a mis en lumière la scène vibrante de technologie portable de Montréal | BetaKit

Depuis 2014, We Are Wearables est passé d’un évènement où son fondateur Tom Emrich présentait une boîte de technologies portables dans une salle grouillant d’enthousiastes de la tech à une importante communauté de plus de 100 000 membres qui se rencontrent à Toronto, en passant par Chicago et Ottawa. Alors que cette communauté continue de croître, l’attrait pour les technologies portables s’amplifient lui aussi, jusqu’à Montréal qui a accueilli sa première édition de We Are Wearables Montreal la semaine dernière au Desjardins Lab.

Mighty Cast, la première startup à ouvrir le bal, a vu son CEO, Adam Adelman, exhiber la nouvelle version de son bracelet intelligent, NEX. NEX assure certaines fonctionnalités de montres ou bracelets intelligents déjà sur le marché telles que de recevoir des notifications en lien avec nos réseaux sociaux ou encore de régler le son de la stéréo sans avoir à se déplacer, mais c’est la seule qui offre la possibilité de personnaliser les réglages. Je pourrais donc décider qu’à mon réveil, lorsque je tape deux petits coups sur NEX, la machine à expresso se met en marche, ou alors que ces deux petits coups ouvrent ma porte de garage.

« Le prix est en train de devenir la plus grande différenciation [entre les montres et bracelets intelligents] », explique Adelman en insistant sur le prix abordable que Mighty Cast propose afin de démocratiser les technologies portables.

Jean-Philip Poulin, COO de Sensaura, a ensuite pris la parole afin d’expliquer leur plateforme technologique qui propose d’utiliser les émotions décodées à partir de signaux physiologiques et d’algorithmes pour motiver la prise de décision. Sensaura part d’un système de surveillance que l’on porterait sur soi et qui enverrait des signaux à un engin capable d’une forme de perspicacité pour subséquemment produire des analyses prédictives. Bref, une technologie portable à l’écoute qui analyse, recommande et prédit.

Sensaura en est toutefois encore aux étapes préliminaires et est bien consciente que l’immense gamme d’émotions, avec toutes les nuances qui la composent, ne peut être déterminée qu’à partir des signes physiologiques seuls et que les signes physiques, par exemple, peuvent aussi être une donnée à entrer en ligne de compte. De plus, bien que la connaissance de notre état permettrait à notre entourage une forme d’indulgence, de quelle façon a-t-on vraiment envie de partager notre jardin secret ? À voir.

Marc-Olivier Lepage, COO et co-fondateur de Vrvana a par la suite dévoilé la nouvelle version de sa lunette de réalité virtuelle : Totem. Avec 120 degrés de champ de vision, Totem surpasse les Hololens en plus d’offrir un accélérateur matériel pour l’encodage des couleurs, qui est tout simplement un écran vert proposant une plus grande variété d’expérience immersive, allant de la visualisation, du design en collaboration à la formation en ligne.

Puis, la soirée s’est poursuivie avec un panel de discussion rassemblant Adelman, Lepage, Meryeme Lahmami de BioMindR et co-fondatrice de We Are Wearables, Louis Ross de Motion Engine et Joana Berzowska, chef du textile électronique pour OMSignal, afin d’aborder les défis et opportunités de la technologie portable en insistant sur l’importance du software. « Nous focusons notre attention presque entièrement sur notre software, car l’on croit que c’est ce qui dynamise l’expérience des technologies portables », précise Adelman. L’écosystème montréalais a aussi été discuté et son grand bassin de talent en technologie et le coût peu élevé de la vie en font un endroit de prédilection pour les startups tech. « Il y a plusieurs institutions d’études et de recherche. […] Nous avons aussi plusieurs très bons programmes de financement », ajoute Berzowska. Récemment, la Ville de Montréal a annoncé un financement de 100 millions pour les startups qui travaille pour une ville intelligente

Il était ensuite possible pour les gens présents de se rendre aux kiosques de Mighty Cast, Vrvana et OMSignal afin d’en savoir plus sur leur produit et même de les essayer.