10 compagnies tech de Montréal à surveiller en 2017

Smooch

Malgré que l’année 2016 ait été qualifiée comme la pire année en matière de politique et de morts de célébrités, elle fut excellente en ce qui a trait à la scène tech montréalaise. Beaucoup de financement public et privé a été injecté dans le secteur, un grand nombre de nouvelles entreprises ont été lancées et la ville a cimenté son rôle de novatrice en intelligence artificielle et en apprentissage machine. Voici quelques-unes des grandes entreprises qui se développent à Montréal, en mettant l’accent sur les startups qui sont sur le point d’avoir une année 2017 chargée.

Découvrez quelques-unes des étoiles montantes à Montréal (sans ordre particulier) que vous devriez absolument surveiller.

Element AI

Dans le cadre du développement de l’intelligence artificielle et du l’apprentissage machine à Montréal, nous avons assisté à la naissance d’Element AI, à la mi-2016. C’est une entreprise qui aide les clients d’entreprise à construire un monde où l’intelligence artificielle prime, et ils le font à la vitesse de l’éclair! Elle connait l’une des croissances les plus rapides au Canada (en quelques mois ils sont à plus de 40 employés) et est cofondée par l’un des parrains de l’apprentissage profond, Yoshua Bengio. Element AI est aussi le premier investissement du nouveau fonds d’intelligence artificielle de Microsoft. Attendez-vous à de grandes choses de cette puissance de l’intelligence artificielle.

Sonder

Sonder

Dire que Sonder a eu une année 2016 productive est un euphémisme. L’entreprise a scellé un contrat de 10 millions pour une série A dirigée par Spark Ventures, a accrue dans neuf villes et de plus de 75 employés et a subi une transformation de marque de Flatbook à Sonder. La compagnie, centrée sur la réinvention de l’industrie de l’hospitalité, est dirigée par deux jeunes brillants fondateurs, Lucas Pellan et Francis Davidson qui ne perdent pas de vue leur objectif pour 2017. Attendez-vous à une expansion dans plus de villes et à la croissance continue d’une offre alléchante.

Transit

Transit, l’une des applications de transport en commun les plus utilisées dans le monde, connaît une croissance rapide depuis sa graduation de FounderFuel en 2013. Toutefois, 2016 fut une année clé pour l’entreprise. Non seulement l’application est-elle maintenant utilisée dans des dizaines de villes à travers le monde (y compris Nairobi!), elle a recueilli 2,4 millions de dollars et a lancé une fonctionnalité de crowdsourcing similaire à Waze où les utilisateurs peuvent obtenir des informations en temps réel à savoir quand leurs autobus, métro ou train arrivera. Je suis assez confiant pour dire qu’en 2017, nous verrons une expansion internationale majeure alors que de plus en plus de villes deviennent partenaires de TransitApp pour aider à faciliter les trajets quotidiens.

Automat

Avec l’avènement de l’intelligence artificielle et du apprentissage machine, nous avons vu l’explosion du “bot”. Alors que plusieurs entreprises locales ont mis l’accent sur la construction de bots, Automat a adopté une approche différente. La startup de messagerie et de bots a été l’une des 14 entreprises dans laquelle Slack a investies l’an dernier, a des clients importants dont Maybelline et a mis l’accent sur la construction de son intelligence avec plus de 15 brevets dans les domaines de la reconnaissance vocale et de la compréhension naturelle du langage.

Sharethebus

Sharethebus

En 2016, Sharethebus, une startup axée sur la réinvention du système d’autobus charte vieux de plusieurs décennies, a participé à Y Combinator, a recueilli 1,5 million US et a transporté plus de 140 000 personnes sur plus de 3 500 voyages. Tout cela en même temps que de perfectionner son produit et de construire son équipe.

Dialogue

L’un des deux premiers investissements menés par le nouveau fonds Diagram (dirigé par Paul Desmarais III), Dialogue travaille activement à l’amélioration du système de santé canadien. Elle crée des canaux afin que les patients puissent parler avec des professionnels de la santé dans un large éventail de spécialités. Avec un système de santé de plus en plus surpeuplé, c’est une entreprise qui va faire d’énormes vagues dans les années à venir.

Smooch

Smooch.io est une entreprise relativement jeune, mais en un peu plus d’un an ils ont déjà scellé un contrat Série A de 10 millions de dollars en plus de construire une plateforme logicielle de renom pour créer et opérationnaliser les expériences de messagerie B2C. Dans le monde toujours saturé de bots et de messagerie, gardez un œil sur elle, car elle est probablement derrière plusieurs bots que vous utilisez tous les jours.

MotorLeaf

Motorleaf

Motorleaf, une startup en technologie de l’agriculture aidant à automatiser la croissance intérieure, a gradué de FounderFuel à la mi-2016 et depuis lors, a levé son cycle de semences conduit par 500 Startups Canada. Elle est passée du prototype au matériel fabriqué en usine, a été accepté dans le nouveau programme d’AgTech Hacker Unit et a remporté le prix IBM Smart Camp Montreal. Si l’équipe de trois employés a réussi à accomplir tout cela en quelques mois et avant d’avoir obtenu un financement, ce devrait être très excitant de voir ce qui se passera cette année.

Imagia

Montréal est connue pour son avancement en technologie de la santé et en intelligence artificielle, et la startup locale Imagia combine ces deux types afin d’aider à combattre le cancer. Elle construit une intelligence artificielle pour l’imagerie médicale. Cela implique la mise en œuvre de techniques d’apprentissage profond pour créer des modèles surhumains de reconnaissance qui aident à détecter des maladies (comme le cancer) à un stade précoce. Elle est en croissance constante et a rassemblé une équipe de renom dont Nicolas Chapados et Yoshua Bengio font partie. Autrement dit, elle sauvera beaucoup de vies!

LocalLogic

LocalLogic est une entreprise que le geek GIS de géographie en moi a toujours trouvé vraiment cool et, après avoir été de la cohorte InnoCité 2016, la compagnie (composée de planificateurs urbains et de scientifiques de données) commence vraiment à décoller. Elle est en mesure de quantifier chaque aspect d’un quartier pour aider à trouver la maison ou l’hôtel idéal, une location pour des vacances, etc. La taille de leur équipe triplera en 2017, et elle sera lancé par Q3 dans les 100 plus grandes villes aux États-Unis.

Cette liste a été complétée avec l’aide de Béatrice Couture d’InnoCité, d’Alex Shee de Real Ventures et d’Antoine Nivard @ iNovia.