MTL NewTech veut mettre en valeur les start-ups technologiques de la ville | BetaKit

Pour commencer l’année du bon pitch, MTL New Tech organisa la semaine dernière la première Demo Night de 2017 dans les locaux de Shopify. « On est très heureux de vous présenter 5 startups ce soir », commenta Naoufel Testaouni de MTL New Tech. Celles-ci furent invitées à expliquer leur concept en 5 minutes devant une foule bigarrée d’entrepreneurs motivés, d’ingénieurs, de journalistes, d’investisseurs et de supporters de la communauté tech de Montréal.

La première à se lancer était perfiqt, une startup qui travaille en intelligence artificielle afin de simplifier la question des finances personnelles. Il suffit de se créer un profil en ligne afin que l’application puisse dresser un portrait financier, le tout sécurisé par un système du même calibre que celui des banques. « On passe d’une succursale physique à ce service en ligne, explique Gene Khalyapin, fondateur et CEO de perfiqt. C’est le future des services bancaires ». Les statistiques sont ensuite analysées et en moins de quelques minutes, il est possible de faire un budget réaliste et d’organiser ses finances efficacement. Exit les heures de rencontres avec des professionnels de la finance.

Ensuite, dubdub prit la parole dans une énergique présentation, expliquant comment leurs applications permettent de créer et partager des vidéos sur les réseaux sociaux et même d’acheter les produits qui y sont mis en vedette, le tout à partir d’un téléphone intelligent. L’application dubsuite aide le réalisateur néophyte en nous à concevoir et distribuer un clip alors que dubcandy redirige le consommateur vers Amazon, générant du même coup un revenu à l’auteur. « Grâce à dubcandy, on est en mesure de donner un plus grand pourcentage de commission puisque les revenus affiliés sont payés directement au générateur du vidéo dubcandy », insiste Vincent Hoss-Desmarais de dubdub. De la difficulté à naviguer à travers tous ces dub ? dubU les démystifie grâce à un service personnalisé.

TribalBuzz, quant à elle, aide les marques à se raconter à travers un contenu audiovisuel dirigé à un auditoire ciblé, cette forme de publicité étant soi-disant 10 fois plus engageante que les autres. « La publicité vidéo est le choix rentable aujourd’hui [dans l’industrie du marketing] », avance Paul Blanchard de TribalBuzz. L’utilisateur n’a qu’à créer le vidéo qui est ensuite édité en moins de 72 heures, approuvé et commercialisé par TribalBuzz.

Après quoi ce fut au tour de GetCastor de pitcher, cette application offrant la possibilité de produire des tableaux de bord à partir des données désirées continuellement actualisées, comme les visites de site web, des inscriptions d’utilisateurs, un calendrier des réunions, les revenus, la Bourse ou encore la météo. On choisit ensuite les widgets et le design global du tableau de bord qui s’adapte à tout type d’écrans.

Shopify eut le mot de la fin alors que l’équipe présenta la version Plus de cette plateforme de e-commerce dont le logiciel promet de réduire les coûts reliés au maintien des entreprises à croissance rapide et à grand volume en les maintenant à la fine pointe de la technologie. « [Sophify Plus vise à changer] comment les logiciels d’entreprise sont envisagés, vendus, mis en oeuvre et pris en charge », commente Sheena Brady du bureau d’Ottawa.

La soirée s’est poursuivie en prenant la forme d’un réseautage. « Bravo à l’équipe ! conclut Ilias Benjelloun de MTL New Tech. On essaie de réunir la communauté [tech] et une soirée comme ça nous montre que l’on réussit ».