Budgeto souhaite transformer les entrepreneurs débutants en experts financiers | BetaKit

Budgeto, lancé au Québec en 2012, est une plateforme permettant aux entrepreneurs n’ayant pas de connaissances financières poussées à mettre en place un modèle financier compréhensible, et ce, en une heure et pour quelques centaines de dollars par an.

C’est du moins ce à quoi prétend son cofondateur Marc Alloul. Avec Charles-Hubert Déry, son autre moitié, ils cumulent des expertises en physique, ingénierie et finance, particulièrement au niveau de la modélisation financière. Le développement d’un volumineux fichier Excel, utilisé dans des contextes de sociétés, a mené à la création du produit final, Budgeto, et de la compagnie qui aide maintenant des milliers d’entrepreneurs à se lancer en affaires.

« Nous nous intéressons à un segment particulier puisque, une fois que la compagnie a décollé en termes de revenus, il y a différents besoins qui surviennent ».

« C’est comme si tu veux apprendre à piloter un avion pour la 1re fois, tu fais des cours en accélérer, mais à cause de ton impatience, tu n’as appris qu’à lire la moitié des écrans de l’avion, métaphorise Alloul. Tout s’accélère et, d’un seul coup, il y a une anomalie ». C’est là que Budgeto intervient. « On essaie de donner [aux entrepreneurs] des indicateurs de bord, comment accélérer et piloter le lancement de leur compagnie ».

Alloul, lui-même entrepreneur en série et investisseur, a lancé sa première startup en 2000. À cette époque, il était beaucoup plus facile de lever du financement et, par la force des choses, à sous-traiter les finances.

Maintenant, il souhaite se rapprocher des entrepreneurs en mettant à profit son expérience dans le but de les aider à leur début, pendant cette période vulnérable de lancement d’une entreprise où avoir des bases solides est primordial.

Budgeto co-founder Marc Alloul

L’équipe a l’ambition de travailler avec le plus de centres d’influence possible, en harmonie avec leur stratégie de développement qui comprend un travail auprès des institutions éducatives (incubateurs, universités), des institutions financières et des cabinets de comptables. À l’automne prochain, Budgeto annoncera d’ailleurs un important partenariat avec certains des cinq cabinets leaders mondiaux. « Nous travaillons activement à un déploiement mondial dans les prochains 3 à 6 mois », promet Alloul.

La plateforme, bilingue (français-anglais), emmagasine tout son data au Canada, intègre les médias sociaux, géo localise l’entreprise pour adapter les impôts, taxes et contributions salariales et calcule automatiquement les crédits d’impôt de la compagnie. Bref, elle planifie et surveille le budget de l’entreprise.

Budgeto, qui va bientôt dépasser la barre des 10 000 entreprises clients, souhaite développer un service connexe, « qui générerait un pitch financier en quelques heures et de façon visuelle, avec un ‘pitch deck’, avance Alloul. Ce serait pour le présenter et le partager à des partenaires financiers, une plateforme collaborative où on peut inviter des gens à accéder à un budget et à la performance graphique d’une société ».

Qu’en est-il des plus grandes compagnies ? « Nous nous intéressons à un segment particulier puisque, une fois que la compagnie a décollé en termes de revenus, il y a différents besoins qui surviennent, explique Alloul. C’est au-delà de ce que Budgeto peut offrir ».