Big Bang Techno célèbre la mission qu’a Montréal d’être une ville intelligente | BetaKit

Big Bang Techno est un évènement né de la collaboration entre InnoCité MTL, un accélérateur de startups pour une ville intelligente, et Capital Intelligent Mtl, un regroupement de 24 investisseurs et fonds de capitaux de risque qui a pour « mission d’aider les entrepreneurs qui ont des technologies urbaines innovantes pour une ville intelligente à trouver du financement », explique son directeur Michel Brouillette. Au cours des 3 prochaines années, ils ont pour mandat d’investir pas moins de 100 millions de dollars pour rendre l’environnement montréalais plus au fait des dernières technologies. « La ville et ses citoyens bénéficient de technologies d’avant-garde, et aussi évidemment les entrepreneurs et les investisseurs », poursuit-il.

Le Centre Phi était l’hôte de cette soirée où 4 startups faisant partie de la 3e cohorte d’InnoCité MTL ont été invitées à faire un pitch devant des investisseurs. « Ça fait maintenant plus de 18 mois qu’il y a eu le lancement d’InnoCité MTL avec le maire [Denis] Coderre, et je voudrais ce soir remercier la Ville de Montréal pour le leadership, d’avoir supporté nos idées, d’avoir supporté cette initiative », souligne Béatrice Couture, directrice générale d’InnoCité MTL.

big bang techno

« Ce qui est remarquable surtout, c’est qu’on a un écosystème génial à Montréal qui s’est développé au cours des dernières années », avance Jacques Bernier, associé principal chez Teralys Capital, gestionnaire des fonds privé qui finance des fonds de capital de risque investis dans les nouvelles technologies, et président du conseil d’administration d’InnoCité MTL.

Amin Dada, CEO de City Parking, était responsable de briser la glace. Il a d’abord touché une corde sensible auprès des automobilistes montréalais en mettant l’emphase sur la frustration qu’occasionne la recherche désespérée de stationnement dans la ville et à quel point faire des « tours de bloc » nous fait perdre du temps et gaspiller de l’essence. Son application vise à apporter une solution à ce problème en connectant les conducteurs à des propriétaires de places de stationnement privées pour une somme fixe.

Ce fut au tour du maire de Montréal, Denis Coderre, de prendre la parole en insistant sur le modèle qu’est Montréal en matière de ville intelligente, ajoutant que l’écosystème des startups montréalaises permet un développement social et durable en plus d’un développement économique majeur. Il a d’ailleurs parlé d’entrepreneurs montréalais en termes « d’audace créative ». « Montréal est vraiment une plaque tournante extraordinaire en matière de ville intelligente et de startups », confit-il.

Jeremy Barnes, PDG d’Infra.Ai, a poursuivi la soirée en présentant son entreprise qui vise à transformer les infrastructures existantes en des infrastructures intelligentes. Infra.Ai collecte des données par le biais de services déjà en place. Par exemple, le Google Street View peut être utilisé pour analyser de combien un pan de béton d’un viaduc descend chaque année sous le poids des automobiles. Le tout est calculé par des algorithmes dernier cri en matière d’intelligence artificielle, transmis par un système de réseau sans fil. S’agit ensuite de faire bon usage de ces données afin d’améliorer les infrastructures urbaines.

big bang techno

Frédéric Proulx, PDG de We Grab It, expliqua ensuite comment son entreprise compte « redéfinir la façon dont on se débarrasse de nos objets ». We Grab It est eco-friendly, permet un jumelage automatisé entre clients et des paiements en ligne et se veut une version améliorée des géants Kijiji et Craigslist.

Enfin, Théo Corboliou, cofondateur de Give a Seat, expliqua comment son entreprise offre des billets d’évènements à prix réduit tout en effectuant un don à un organisme sans but lucratif. Sans créer de marketing négatif qui affecte l’image d’une entreprise – les sites à rabais peuvent donner l’impression qu’un spectacle a de la difficulté à vendre ses billets ou encore que le spectacle lui-même n’est pas tant apprécié – Give a Seat permet de combiner bonne action et divertissement.

Il est possible pour les startups d’appliquer chez InnoCité MTL afin de faire partie de la prochaine cohorte via ce lien.

Photos: Toshimi Jan Muñiz